Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog

Une ibérique originale : la Seat Leon III



Histoire de la marque en bref :

C'est le 9 mai 1950, que Seat fut crée en Espagne par le gouvernement espagnol avec l'aide de Fiat (le constructeur italien détenait 7% du capital de cette nouvelle entreprise) et de sept banques. En 1982, après l'arrêt de la coopération entre Seat et Fiat, les chiffres de vente baissaient gravement. Alors une autre société d'automobiles du nom de Volkswagen va venir aider Seat dans sa vente de voitures. Mais le géant allemand qui détient déjà Audi va prendre 51% puis 75% des actions de Seat. La société espagnole va devenir en 1986 la troisième de ce groupe Allemand.
Seat Leon I, II et III en bref.
Ce modèle de la firme espagnole est produit depuis 1999. Cette Leon s'améliore en design et en confort au file des générations, Seat a déjà trois générations de Leon. L'intérieur de chaque modèle (que se soit Leon, Ibiza, Ateca …) a de grandes similitudes avec les intérieures des marques appartenantes à Volkswagen : Audi, Skoda et même Volkswagen.
  • la Seat Leon I a été produite de 1999 à 2005, sa plateforme est identique à la Volkswagen IV et l'Audi A3.
  • La Seat Leon II a été produite de 2006 à 2012, sa plateforme repose sur la Volkswagen IV, à ce moment-là, ce modèle est le plus vendu de la marque espagnole (le design de la Leon II est plus travaillé que celui de Leon I).
  • La seat III est produite depuis 2012, cette berline compacte est la première de sa catégorie à bénéficier des phares FULL LED, de série ! Ce modèle se décile en version 5 places (coupé SC et break ST), et en 2016 la Leon III reçu un restylage. Ce modèle repose sur la plateforme de la Volkswagen VII ainsi que sur l'Audi A3.
Coup d’œil sur la Seat Leon III :
Cette Seat Leon III est une berline compactes comme la Honda civic ou la Peugeot 308. Ce modèle a une ergonomie ainsi qu'une habitabilité en net progrès. La finition de celle-ci est en hausse par rapport à l'ancien modèle malgré quelques plastiques durs. La consommation est appréciable, un coffre plus grnas, un empattement agrandi de 6cm, un chassis plus agile qui perd 90kg par rapport à l'ancien modèle.
Mais le grand avantage de la Leon III reste son coût qui est plus bas que celui d'une Golf alors que la qualité est très proche (trop proche?). La Leon c'est vendue à près de 8401 unités en 2015 en France. Sa gamme est bien complète et des séries spéciales sont apparus (Connecte, Triennium et Black Aero).
La Leon III n'est pas parfaite, la visibilité arrière est mauvaise et l'habitacle est austère. Malgré cela ce modèle reste une voiture tout à fait admirable, elle est garanti 2ans.
À la loupe :
La Seat Leon a plusieurs finitions avec ses équipements :
  • Léon Référence : la référence est l'entrée de gamme, elle est déjà pourvue du bluetooth, d'un régaluteur de vitesse, d'une boîte manuelle.
  • Léon Style : les projecteurs arrières et avants sont à diodes, dans cette finition on peut bénéficier du petit pack cuir, boîte manuelle. En option, vous pouvez avoir des sièges avants chauffants ainsi que le toit ouvrant.
  • Léon Fr : vous pouvez reconnaître cette finition par la sortie d'échappement double, des boucliers spécifiques, des rétroviseurs extérieurs qui se rabattent électriquement, une caméra de recul. Cette finition propose une boîte manuelle robotisée en option, sinon vous pouvez prendre la boîte manuelle.
  • Léon X-périence : cette finition reprend exactement l'ensemble des équipements de la finition précédente, le style est plus ''typé confort'' et des réglages lombaires.
  • Léon Cupra : les équipements sont identiques qu'aux deux précedentes finitions, la sellerie est en Alcantara. C'est au niveau du moteur que l'on apperçoit le changement avec une cylindrée de 1984cmᶾ et une puissance de 290ch à 5900 tr/m avec une vitesse maximale de 250km/h. Ce moteur essence (2.0 TSI) donne de très bonnes sensations !
La Léon change de taille suivant les carrosseries : L/l/h partant de 4,23/1,81/1,45 à 4,54/1,82/1,45.Dans chaque finition le nombre de place et de cinq et la capacité du coffre est de 380L (587 pour le break). Le prix de la Léon varie entre 15.290 (référence) à 35.415 pour la Cupra.



Une grande lignée: les Citroën traction avant


 
Histoire :

En 1934, la marque Citroën fait face à des problèmes d'ordre financier, la production baisse. Alors l'entreprise décide d'innover en présentant le 18 avril 1934 la Citroën 7 (7 comme 7CV), elle sera renommée traction avant.
La traction (la technique) est une innovation dans l'histoire de l'automobile, la traction désigne une transmission secondaire du véhicule par laquelle la puissance du moteur est transmise aux roues avant, les autres véhicules sont à propulsion. Cette technique va vite être adoptée par Citroën en créant de1934 à 1957 des Citroën Traction avant.

Ceux sont trois hommes qui vont contribuer à la création de la traction :
  • André Citroën, pour les moyens financiers.
  • André Lefebvre, pour les compétences techniques.
  • Flaminio Bertoni, pour le design de cette ligne équilibrée.
En tout près de 760.000 exemplaires de Citroën traction avant ont été vendus, avec leurs différentes carrosseries : berline, faux cabriolet / coupé, la familiale et bien-sûr la limousine. Ces tractions ont une tenue de route inégalée avec leurs remarquables roues indépendantes et des freins hydrauliques. Pour en arriver à un tel résultat il a fallu beaucoup de recherches et d’essais dans un temps relativement court. Pendant les premiers mois de la production de cette traction, la fiabilité de cette voiture est remise en cause (la traction aurait pu bénéficier d'une boîte automatique!). La vitesse maximale de ce chef d’œuvre est de 130km/h.

Les différentes tractions :

La 7Aest le premier modèle d'une grande lignée, cette 7A est en réalité la seule des ''7'' à avoir un 7CV. Les 7B, 7C et 7S garderont le chiffre ''7'' malgré qu'elles n'aient pas ce 7CV. Citroën va se rendre compte que le moteur de la 7A est insuffisant, alors dans la même année que celle de la création du premier modèle de traction, la marque aux chevrons va donner naissance à la 7B. Les carrosserie sont : la berline, la coupé ainsi que les faux-cabriolets.
La 7Bressemble physiquement à la 7A, c'est au niveau du moteur qu'on peut voir la différence. Au lieu d'avoir un 7CV et une cylindrée de 13033cm³, elle a dans le ventre un 9CV accompagné d'une cylindrée de 1529cm³. Les carrosserie sont : la berline, les faux-cabriolets et la coupé,
La 7S (S pour sport) est un modèle quasiment identique aux 7A et 7B, le changement se trouve encore au niveau du moteur, cette traction 7S à 11CV avec une cylindrée de 1911cm³. À partir de mi-Juin 1934, un des modèles les plus répandus va naître la 11A, Enfin en octobre 1394 la traction 7S deviendra la 11AL, les différences se trouveront au niveau du freinage.
La 11Aest différente des ''7'', elle est plus grande en largeur et le niveau de gamme est plus élevé. Le but de Citroën étant d'avoir un modèle assez luxueux, ce but va être atteint lors de la création de deux nouvelles carrosseries : la familiale et la fameuse limousine (ces deux carrosseries seront souvent associées à la 15six). Le moteur de cette nouvelle traction est le même que celui de la 7S un 11CV. Enfin, une malle arrière sera crée, d'abord ronde (la roue de secours est située à l'extérieur la malle, le pare-chocs est à « moustache''), puis la malle sera bombée (la roue de secours est située à l'intérieur de la malle, le pare-chocs est nommé ''rectiligne''). Les carrosserie sont : la berline, faux-cabriolet, coupé ainsi que la familiale et la limousine.
La 7C apparaît en octobre 1934, elle succède à la traction avant 7B. Son moteur est un 9CV de 1628cm³. De plus, en 1935 après plusieurs modifications (intérieur, mécanique …).
Les 11 sont différentes des autres tractions au niveau de la carrosserie : les 11 et 7 légères (berline, faux cabriolet), les 11 normales (berline, faux cabriolet et coupé) et le 11 longues (familiale et luxueuse), Le moteur de ces tractions est un 11CV comme la 7S.

Petite fiche technique de ces tractions :

tractions
Cylindres/
cylindrée
Puissance max.
Boîte de vitesse
Longueur/ largeur/hauteur
Poids à vide
Vitesse
max.
7A
7CV 1303cm³
(72x80mm)
32 ch à 3200 tr/m
3
4450/1620/1520
900kg
90km/h
7B
9CV 1529cm³
(72x80mm)
35 ch à 3200 tr/m
3
4450/1620/1520
900kg
100km/h
7C
9CV 1628cm³
(72x100mm)
36 ch à 3800 tr/m
3
4450/1640/1520
1025kg
100km/h
7S
11CV 1911cm³ (78x100mm)
46 ch à 3800 tr/m
3
4450/1620/1520
1025kg
110km/h
11A
11CV 1911cm³
(78x100mm)
46 ch à 3800 tr/m
3
4630/1760/1540
1100kg
105km/h
11AL
11CV 1911cm³
(78x100mm)
46 ch à 3800 tr/m
3
4380/1640/1540
1100kg
105km/h
11B
11CV 1911cm³
(78x100mm)
46 ch à 3800 tr/m
3
4630/1760/1540
1100kg
105km/h
11BL
11CV 1911cm³
(78x100mm)
46 ch à 3800 tr/m
3
4380/1640/1540
1060kg
100km/h
15/6 G
16CV 2867cm³
(72x100mm)
77 ch à 3800 tr/m
3
4760/1790/1520
1380kg limousine
130km/h limousine
15/6 D
16CV 2867cm³
(72x100mm)
77 ch à 3800 tr/m
3
4760/1790/1520
1325kg
130km/h
15/6 H
16CV 2867cm³
(72x100mm)
77 ch à 3800 tr/m
3
4760/1790/1520
1325kg
130km/h

Petit récapitulatif :

  • 7A : produite d'avril à juin 1934, environ 6.000 exemplaires écoulés
  • 7B : produite en juin 1934, environ 11.000 exemplaires écoulés
  • 7C : produite en octobre 1934, elle sera écoulée à environ 67.000 exemplaires !
  • 11A : produite en novembre 1934, les caisses sont plus larges et plus longues que celles des ''7''.
  • 7S : produite en en juin 1934
  • 11AL : produite en novembre 1934 jusqu'en 1941
  • 11B : produite de 1937 à 1957, elle succède à la 11A
  • 11BL( Berline Légère) : produite de 1937 à 1957, celle-ci succède à la 11Al
  • 15/6 G : produite de juin 1938 à mai 1947, 2.666 exemplaires écoulés
  • 15/6 D : produite de mai 1947 à août 1954, 41.926 exemplaires écoulés
  • 15/6 H : produite d'avril 19 à juillet 1956, 3.077 exemplaires écoulés
Le ''mythe'' :

Lors du salon de Paris en 1934, le constructeur français sort les tractions 7, 11 et la fameuse et unique 22. Cette 22 est le haut de gamme de toutes les tractions : un intérieur spécifique, une calandre aux phares encastrés et surtout le moteur V8 de 100CV ainsi que sa superbe boîte manuelle à 4 rapports.Mais alors pourquoi ce prototype a disparu ?
Après la mort d'André Citroën en 1935, les successeurs de Mr.Citroën vont se contenter de mettre un 6cylindres, et donc abandonner le V8, cette traction deviendra la 15. Pourtant lors de ce salon 16 à 20 tractions 22 étaient exposées, soit elles ont été détruites, soit elles ont été abandonnées. Un jour, peut-être, une traction 22 refera surface, qui sait ?

Une traction très utilisée, connue ainsi qu'aimée :

Les tractions seront très utilisées pendant la seconde guerre mondiale au tant par les résistants que par les Allemands. Ces véhicules vont servir aussi dans les films, dans les bandes dessinées, dans la publicité etc.
Ces tractions françaises font partie des plus grandes, des plus connues, des plus anciennes et extraordinaires comme la 2CV et la DS. Les tractions après avoir remplacés les Rosalies en 1934 elles se verront remplacés en 1957 par les DS.
Pour beaucoup de français / françaises la traction est une source de bons souvenirs passés en famille et en voiture.

Je trouve la traction magnifique par son design ainsi que son histoire, j'ai eu la chance de pouvoir voir quelques tractions, alors j'espère que vous aussi vous pourrez en apercevoir (si ce n'est pas déjà fait).
Au fait, que pensez-vous de la traction ? Seriez-vous capable d'en acheter une ? Laquelle ?
A propos
Marc22v8

Bienvenue sur le blog de

Marc22v8

Voir son profil

Un blog ou vous trouverez des articles et des photos sur plusieurs voitures!

Archives
Catégories
Les commentaires récents
Aucun commentaire récent

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.