Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog

Petite revisite d'une carrière à l'abandon, dans laquelle gisent trois véhicules, victime du temps et du vandalisme, mais avant, une photo trouvée sur le net du même endroit en 2003, soit 10 ans avant cette revisite.
Surprise, une dizaine d'autos présentes dans la carrière qui était qualifiée de "dépôt de carcasses de voitures".
20032003Voir l'image en grand0 vote
Assez rageant quand on voit que l'endroit a été nettoyé depuis, de toutes ces épaves autrefois présentes, seules subsistent un vieux Saviem bleu et un J7 frigo, juste à côté de lui, sans doutes trop volumineux pour être débarrassé, rejoints par la suite par une Fiat Regetta jetée d'en haut, sans doutes volée et laissée ici pour ne pas être retrouvée.
Les deux camions vus d'en haut, les toits bosselés par des pierres qu'on leurs a lancé dessus.
DSCN1627sDSCN1627sVoir l'image en grand1 vote
une fois entré dans la carrière, les oubliées du nettoyage attendent au fond, dans les herbes hautes.

carrièrecarrièreVoir l'image en grand0 vote
La première voiture sur mon chemin est donc cette Regetta, les vitres absentes, le toit écrasé par sa chute du haut de la paroi de roc.

DSCN1658sVoir l'image en grand0 vote

DSCN1628sDSCN1628sVoir l'image en grand0 vote


DSCN1630sDSCN1630sVoir l'image en grand0 vote
La voiture, réduite à l'état de carcasse, rouille au fil des ans au milieu de diverses pièces et autres restes, rappelant qu'ici se trouvait un petit cimetière d'auto.

DSCN1631sDSCN1631sVoir l'image en grand0 vote
Je laisse la pauvre Fiat pour passer au Saviem, cela doit faire longtemps, très longtemps qu'il n'a plus bougé, dépouillé, vandalisé, rouillé au fil des années, échappant même au nettoyage de la carrière, combien de temps restera-t-il encore debout, avant que la rouille et les pierres qu'on lui lance dessus auront raison de lui ?

DSCN1632sDSCN1632sVoir l'image en grand1 vote
DSCN1633dVoir l'image en grand0 vote
Je monte un instant aux commandes du camion, le volant effrité, les compteurs cassés et les banquettes déchirées témoignent que plus personnes n'y est venu à bord.

DSCN1639sVoir l'image en grand0 vote
Un regard par la fenêtre à la pauvre Regetta qui n'en a pas finit de se morfondre, à l'écart des autres, à demie écrasée...

DSCN1645sVoir l'image en grand0 vote
Il est temps de descendre du fourgon...
DSCN1650sVoir l'image en grand0 vote

DSCN1646sVoir l'image en grand0 vote
...Pour passer à celui d'à côté, approximativement dans le même état, lui aussi échappé de la ferraille.
DSCN1638sVoir l'image en grand0 vote
Il tient compagnie au Saviem, à qui il était autrefois rival.

DSCN1637sVoir l'image en grand1 vote
La porte du frigo m'invite à y jeter un coup d'oeuil, pas trop envie de m'aventurer dans ces vieux journaux bouffés par l'humidité, préférant plutôt aller dans la cabine, elle aussi décrépie mais déjà plus accueillante, et puis là aussi, la porte m'est grande ouverte.

DSCN1643sVoir l'image en grand0 vote
Là aussi, personne n'a conduit l'engin depuis des lustres, les vitres cassées laissent passer les ronces qui ne se contentent désormais plus de la paroi de la carrière...

DSCN1640sVoir l'image en grand1 vote
Je laisse derrière moi les deux petits camions...

DSCN1647sVoir l'image en grand0 vote
Pour repasser devant la Regetta qui m'attend sur le chemin du retour.

DSCN1651sVoir l'image en grand0 vote

DSCN1652sVoir l'image en grand1 vote

DSCN1653sVoir l'image en grand0 vote

DSCN1654sVoir l'image en grand0 vote
DSCN1656sVoir l'image en grand0 vote

DSCN1655sVoir l'image en grand0 vote
... Ne me reste plus qu'à franchir le gros portail de tôle qui ferme la carrière de la route, rendant ainsi les épaves qu'elle contient presque invisible.

DSCN1660sDSCN1660sVoir l'image en grand0 vote

En plein cœur d'un lotissement se trouve un ancien garage Peugeot inactif après la construction du nouveau dans une zone plus passante. Le bâtiment est resté là, fermé de tous, la cour grillagée.
Une fois après avoir sauté ce grillage, je scrute le garage: fermé, je continue donc la visite vers l'arrière-cour du garage, derrière une imposante caravane, se trouvent quelques voitures qui semblent figées.
DSC01093sVoir l'image en grand0 vote
Je m'approche en faisans attention à ce que personne ne me voie.
DSC01094sVoir l'image en grand0 vote
La première de ce petit lot d'épaves est cette Renault 4 qui rouille sur les graviers depuis de nombreuses années déjà.
DSC01095sVoir l'image en grand0 vote
La végétation n'est encore pas trop présente, mais quelques plantes et petits arbustes commencent à faire leurs apparitions entre les cailloux, entourant tout doucement l'auto, pour l'instant encore bien saine.
DSC01096sVoir l'image en grand0 vote
Le capot de cette 4L se recouvre de petites tâches de mousse.
DSC01098sVoir l'image en grand0 vote
DSC01100sVoir l'image en grand0 vote
La voiture est complète, comme si on l'avais déposée ici pour une restauration ou une révision et qu'on l'a oubliée ici lors du déménagement du garage.
DSC01101sVoir l'image en grand0 vote
Mais une reprise, un achat du garage, voiture pour pièces ou celle de l'ancien proprio reste des scénarios plus probable, toujours est-il que cette voiture fais mal au cœur, elle mériterai de revoir la route tant qu'elle est sauvable.
DSC01117sVoir l'image en grand0 vote
Juste à côté, plus récent et plus courant, une Peugeot 406, elle aussi sauvable et complète mais dans le même état et vouée au même sort.
DSC01099sVoir l'image en grand0 vote
La voiture doit être là pour la même raison que les autres.
DSC01102sVoir l'image en grand0 vote
Sans doutes aussi volontairement oubliée ici quand le garage a été vidé, car elle n'avais pas assez de valeur, en panne ou pour une autre obscure raison...
DSC01103sVoir l'image en grand0 vote
Là aussi le temps fait son œuvre,, on peut y observer un étrange contraste entre la modernité de la voiture et sa situation, mais surtout la végétation poussant autour, qui commence à s'emparer s'en emparer.
DSC01108DSC01108Voir l'image en grand0 vote
Gros paquets de mousse en bas de caisses, du lierre se faisant une joie de recouvrir une roue, c'est le début de la fin.
DSC01109sVoir l'image en grand1 vote
Encore à côté, une asiatique légèrement accidentée.
DSC01104sVoir l'image en grand0 vote
La voiture est là aussi en bon état général, mais à en juger la taille de l'arbuste à côté, plus haut qu'elle, on peut supposer qu'elle dort dans ce terrain abandonné depuis pas mal de temps.
DSC01105sVoir l'image en grand0 vote
DSC01106sDSC01106sVoir l'image en grand0 vote
Cette voiture semble être la plus récente du lot, mais sans doutes condamnée à mourir là, surtout que les pièces d'une telle auto semble très rare.
DSC01107sDSC01107sVoir l'image en grand0 vote
DSC01110sDSC01110sVoir l'image en grand0 vote
La quatrième voiture est peut être la plus rare, on peut même se demander ce qu'elle fais ici à rouiller.
DSC01097sVoir l'image en grand0 vote
DSC01111sDSC01111sVoir l'image en grand0 vote
La pauvre Golf GTI est victime, comme ses compagnons d'infortune, de l'assaut du temps, les coins de la carrosserie rouillée ainsi que quelques tâches de mousses et de lichens.
DSC01112sVoir l'image en grand0 vote
La caisse a l'air bien basse, on dirait que les suspensions sont mortes, ce qui serais donc la cause de son oubli ici, il y avais peut-être trop de travaux à prévoir sur la voiture et on a donc préféré la laisser ici, avec les autres malchanceuses qui n'auront pas le droit à une deuxième vie et qui resterons ici, oubliées.
DSC01113sVoir l'image en grand0 vote
Elle se trouve devant le trio 4L/406/Mitsubishi, comme pour guider la bataillon...
DSC01114sVoir l'image en grand0 vote
Vraiment dommage de voir une telle auto à l'abandon, surtout que ça ne s'arrangera pas avec le temps: les graviers qui protègent les planchers des voitures cèderont peu à peu la place à la végétation et le petit arbre dans le passage de roue arrière finira par devenir grand.
DSC01115sVoir l'image en grand1 vote
La dernière de cette cour, mise à l'écart des autres semble être là depuis bien moins longtemps que les autres.
DSC01119sVoir l'image en grand0 vote
Mais à quoi donc pouvait servir cette vieille 405 sauvagement transformée en un sympathique pick-up? peut-être prévue pour une expo ou une quelconque manifestation puis, une fois l'évènement terminé, a été remisée à côté du vieux garage, allez savoir...
DSC01120sVoir l'image en grand0 vote
Cette transformation faite à l'arrache semble vraiment être arrivée ici depuis peu; quelques mois, un an maximum, il serais en tous cas intéressant de voir l'évolution de celle-ci au fil du temps, surtout qu'elle est posée sur une grosse dalle de béton et donc se détériorera d'elle-même sans l'aide de la nature.
DSC01122sVoir l'image en grand0 vote
Beaucoup de vieux objets sont entreposés autour de la 405, il doit y en avoir aussi à l'intérieur du bâtiment, et qui sais, pourquoi pas d'autres voitures?
Un chien hurle de l'autre côté de la haie, je ne m'éternise donc pas, une dernière photo de ce triste petit groupe et puis je m'en vais, laissant ces voitures à leurs long repos.
DSC01118sVoir l'image en grand3 votes

Le portail franchi, nous nous dirigeons vers le premier bâtiment, sans doutes le plus imposant. La friche commence à l'entourer tandis que les portes granges ouvertes ainsi que les vitres cassées laissent présager que depuis 2009, date à laquelle toute activité a cessé, il y a eu de nombreuses visites...
DSC01368sVoir l'image en grand0 vote
Nous entrons dans l'impressionnant hangar: cartons, extincteurs ainsi que tout ce qui a pu être oublié sur place a été cassé et se retrouve au sol.
DSC01370sVoir l'image en grand0 vote
Au fond du hangar, deux petits bureaux ou postes de contrôles, l'un au dessus de l'autre sont aussi vandalisés que le reste, mais par contre aucun tag à signaler.
DSC01372sVoir l'image en grand0 vote
L'accès au deuxième bureau est condamné, les escaliers ont étés détruits, mais il reste un accès moins confortable grâce à une palette posée contre le mur... Et au final rien n'est resté là-haut, tout a subi le même sort qu'en bas...
DSC01373sVoir l'image en grand0 vote
Nous allons maintenant dans la 2eme partie de ce grand hangar, qui devait servir de stockage de matériaux et qui devait aussi être composée d'une partie administrative...
DSC01374sVoir l'image en grand0 vote
Etrange affiche pour une fonderie !
DSC01375sVoir l'image en grand0 vote
Les entrepôts ont bien sur été vidés avant le départ, maintenant c'est les faux plafonds et isolants qui recouvrent le sol.
DSC01376sVoir l'image en grand0 vote
Nous sortons de ce grand hangar pour nous trouver en face d'un autre, plus petit mais dans le même état de délabrement. Les parterres devant sont passé à l'état sauvage, plus personne ne sera là pour les tailler, le goudron commence à se craqueler dans les coins laissant place à quelques herbes et mousses.
DSC01378sVoir l'image en grand0 vote
Mais nous n'allons pas dedans pour l'instant et préférons aller dans le bâtiment des bureaux. La porte principale est fermée avec une grosse chaine et des cadenas mais les portes et les fenêtres de derrière sont ouvertes à tous vents, nous arrivons dans le couloir, le sol est presque invisible sous les kilos d'archives, et de morceaux de faux plafonds.
DSC01379sVoir l'image en grand0 vote
DSC01380sVoir l'image en grand1 vote
Le chaos règne dans les bureaux, comme si une tempête les avais ravagés, pourtant les seuls responsables de tout cela sont les visiteurs venus ici dans le seul but de piller et saccager les lieux.
DSC01381sVoir l'image en grand0 vote
DSC01382sVoir l'image en grand0 vote
Des pelouses, il ne reste qu'une étendue d'herbes hautes parsemée de vieux objets qui ont été lancés ça et là...
DSC01383sVoir l'image en grand0 vote
Le bureau du patron a eu droit au même sort, les grandes vitres sont brisées, le sol toujours jonché de tout ce qui est resté dans le bâtiment et qui a ensuite valsé pour finir piétinés par les nouveaux visiteurs...
DSC01384sVoir l'image en grand0 vote
L'entrée principale, toujours fermées, les portes en verre encore intactes.
DSC01385sVoir l'image en grand0 vote
DSC01386sVoir l'image en grand0 vote
Certains objets ont été jusqu'à là épargnés, comme certains classeurs cachés dans des armoires derrière des portes, du matériel informatique ou encore quelques tableaux et affichages, mais jusqu'à quand?
DSC01387sVoir l'image en grand0 vote
La visite des bureaux terminés, nous regagnons la cour déserte pour nous rendre dans le hangars bleu, celui-ci est aussi ouvert que le précédent, ainsi que tous les bâtiments présents dans l'enceinte.
DSC01388sVoir l'image en grand0 vote
Des machines sont toujours là, des moules toujours en places, froids depuis 4 ans déjà.
DSC01389sVoir l'image en grand0 vote
DSC01390sVoir l'image en grand0 vote
Il est toujours impressionnant de se trouver dans ces grands bâtiments industriels, surtout lorsque ceux-ci sont désaffectés, on se sent petit sous cette grande masse de tôle.
DSC01392sVoir l'image en grand0 vote
Au fond de ce hangar se trouve un petit escalier menant à quelques bureaux et sanitaires, qui ont eu droit au même sort due le reste.
DSC01393sVoir l'image en grand0 vote
Un bureau, vide et épargné, donnant sur l'ancien parking où la nature reprend peu à peu ses droits, vu qu'aucune voiture n'y sera stationnée.
DSC01395sVoir l'image en grand0 vote
La vue est tout aussi impressionnante vue de l'étage, on a une meilleure vision sur ces vieilles machines qui sont restées là après la désertification de la fonderie, laissées aux assauts des pilleurs de cuivre.
DSC01396sVoir l'image en grand0 vote
L'escalier sale nous invite à quitter ce lieux pour retourner dans la sale des machines.
DSC01397sVoir l'image en grand0 vote
DSC01398sVoir l'image en grand0 vote
Rangés dans des cartons, matériaux et outils attendent toujours de quitter l'endroit pour être revendus mais ceux-ci ont manifestement été oubliés.
DSC01399sVoir l'image en grand0 vote
Le quatrième bâtiment est celui de la manutention, nous arrivons dans la grande salle vide qui servait à accueillir les camions et à décharger les caisses.
DSC01401sVoir l'image en grand0 vote
Il y a aussi, jouxté à celui-ci, un autre espace de chargement/déchargement tout aussi désert.
DSC01402sVoir l'image en grand0 vote
Un message écrit sue une porte nous dis bien gentiment de nous taire, à moins qu'il ne parle de cette porte...
DSC01403sVoir l'image en grand0 vote
Le hangar est entouré de petits bureaux.
DSC01404sDSC01404sVoir l'image en grand0 vote
DSC01405sDSC01405sVoir l'image en grand0 vote
DSC01406sDSC01406sVoir l'image en grand0 vote
Une des portes menant vers la sortie, donnant sur une cour envahie par la végétation est toujours intacte, épargnée de toutes traces de vandalisme. DSC01407sVoir l'image en grand0 vote
Un autre petit bureau dans lequel le plafond prend une inquiétante forme, menaçant de tomber à tout instant.
DSC01408sVoir l'image en grand0 vote
DSC01409sVoir l'image en grand0 vote
Nous allons à présent au dernier bâtiment, le plus petit, composé de sanitaires et d'une ancienne salle qui devait servir pour les pauses. La verrière du toit cassée laisse passer quelques "lianes" séchées qui pendent dans la pièce.
DSC01412sVoir l'image en grand0 vote
Les toilettes et douches sont intactes, sans doutes car l'endroit où ils se trouvent est très discret par rapport aux autres grands bâtiments dans cette fonderie.
DSC01414sVoir l'image en grand0 vote
DSC01415sVoir l'image en grand0 vote
La visite s'achèvera donc dans ces sanitaires sombres et poussiéreux, nous regagnons la cour en friche et repassons de l'autre côté du portail, de retour vers la ville.

La pauvre Fiesta était déjà dans ce petit jardin, complète, aux côtés d'une caravane, mais celle-ci avait disparue en fin d'année pour réapparaître finalement quelques mois plus tard dans ce même jardin, avec un panneau "à vendre", depuis elle ne le quittera plus, dépourvue de beaucoup de ses accessoires, seuls quelques pièces de la pauvre auto auront intéressé quelqu'un, la carcasse est restée sur place...
DSC01085sVoir l'image en grand0 vote
DSC01086sVoir l'image en grand0 vote
Encore plutôt saine, elle aurais mérité mieux que de finir ses jours derrière la maison, parquée dans l'herbe...
DSC01087sVoir l'image en grand0 vote
Pour elle, la Fiesta est terminée, elle avait eu sa chance de revoir la route mais visiblement, devenue trop vieille à l'heure actuelle, elle est condamnée à mourir ici, dépouillée au fil du temps avant de peut-être finit recyclée, comme si elle n'avais jamais existée...
DSC01088sVoir l'image en grand0 vote

A la sortie d'un village gersois, ouverte à tous, une ferme inhabitée qui tombe peu à peu en ruines.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/rc-196-jpgs_imagesia-com​_9mxi_large.jpg
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/rc-197-jpgs_imagesia-com​_9mxf_large.jpg
Certaines granges servent encore à ranger quelques machines, la ferme n'est donc pas totalement à l'abandon, mais certains bâtiments semblent fermés depuis longtemps, comme ce garage dont le toit est tombé, le sol recouvert de vieux objets, de poutres et de tuiles.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/rc-192-jpgs_imagesia-com​_9mxe_large.jpg
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/rc-193-jpgs_imagesia-com​_9mxg_large.jpg
Rien de bien intéressant dans ce garage que le temps a mis à terre, ni dans une autre grange à côté qui avais pourtant l'air prometteuse...
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/rc-198-jpgs_imagesia-com​_9mxh_large.jpg
Je m'en vais donc dns la deuxième partie de la ferme. Arrivé dans la cour, les mêmes bâtiments encore un peu utilisés mais soumis aux assauts du temps, quelques machines entreposées sou des abris, mais au fond de la cour, cachée derrière une vieille remorque, ce qui semble bien être une voiture s'enfonce dans les herbes hautes.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1363_imagesia-com_9m​xj_large.JPG
Oui, c'est bien une épave qu'on a essayé de dissimuler ici, la pauvre semble avoir été victime d'un accident, sans doutes la cause de son abandon.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1364_imagesia-com_9m​xu_large.JPG
Le pare brise cassé (accident ou vandalisme ?) laisse l'habitacle aux intempéries, de la même façon que le garage dont le toit s'est effondré. Quelques ronces s'approprient l'intérieur de la voiture.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1365_imagesia-com_9m​xl_large.JPG
L'avant de l'Escort disparaît au fil du temps dans les herbes et les ronces, recouvrant peu à peu l'auto.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1367_imagesia-com_9m​xq_large.JPG
La calandre, sans doutes tombée à cause du choc, ou avec le temps reposait devant la voiture, presque recouverte.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1374_imagesia-com_9m​xp_large.JPG
Sans surprises pour l'intérieur, les éclats de verre recouvrent encore le tableau de bord tandis que la végétation a quartier libre pour investir l'espace qui n'est désormais plus fermé.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1375_imagesia-com_9m​xv_large.JPG
L'arrière de la voiture est plus présentable, et en meilleur état.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1369_imagesia-com_9m​xm_large.JPG
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1371_imagesia-com_9m​xo_large.JPG
Tous les logos sont la, au même titre que les plaques et toutes les pièces, l'épave demeure complète pour mourir, tous ses éléments rouilleront dans les broussailles...
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1370_imagesia-com_9m​xn_large.JPG
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1373_imagesia-com_9m​xk_large.JPG
La voiture devait avoir une certaine classe du temps où elle roulait, surtout que ces modèles ne courent as les rues, vraiment dommage d'en voir un finir sa vie comme ça, mais elle ne reprendra sans doutes jamais la route.
http://img.imagesia.com/fichie​rs/9m/dscn1377_imagesia-com_9m​xr_large.JPG
A propos
moi751

Bienvenue sur le blog de

moi751

Voir son profil

La fin de vie des voitures, laissées pour mortes quelque-part où l'on ne s'en encombrerait pas, livrées à elles-mêmes le plus souvent dans l'indifférence générale, et ce pendant parfois des années...

Archives
Les commentaires récents

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.