Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'abonner à ce blog
nissan76 » japonaisecars » Honda Prelude 1er generation

Honda Prelude 1er generation


Bonjour à tous Aujourd'hui nous allons parler de la 1er génération d'Honda Prelude
Voici son histoire :
Honda Prelude


S'il y a une Honda synonyme d'innovations, c'est bien la Prelude ! Ce coupé élégant et raffiné a su apporter au fil des générations son lot de nouveautés, allant du premier toit ouvrant électrique proposé de série au Japon au système d'antiblocage des freins, en passant par les quatre roues directrices, sans oublier le différentiel électronique actif. Mais, loin de la simple vitrine technologique, la Prelude est avant tout une vraie routière au tempérament sportif et aux qualités dynamiques reconnues. Une auto riche à plus d'un titre dont l'histoire méritait d'être contée.
Fin 1974, Soichiro Honda ne croit plus vraiment au succès des coupés 2 portes. Retirée prématurément des concessions japonaises, la 145 coupé, pourtant techniquement intéressante, n'a pas rencontré son public. La faute sans doute à la petite Civic, arrivée au début de la décennie, plus accessible et plus polyvalente. Pourtant, quelques années plus tard, une demande pour ce type de véhicule se fait de nouveau entendre et une équipe de recherche et développement est mise en place. Cette fois-ci, il n'est plus question de décliner un modèle en plusieurs carrosseries (comme cela avait été le cas avec la 1500 et la 145, initialement disponibles en berlines) : il est décidé d'imaginer une auto exclusivement 2 portes. En d'autres termes, une specialty car, ou auto exclusive. Le cahier des charges met alors l'accent sur le développement d'un coupé 2+2 sûr, confortable, stylé et doté d'une vraie aura sportive. Située dans la gamme entre la Civic et l'Accord, elle reprend d'ailleurs de celle-ci le châssis monocoque (amélioré et rigidifié), des éléments de liaison au sol (Civic) ou encore la motorisation (Accord). Naturellement déjà bien ancrée dans la marque, la transmission aux roues avant est retenue. L'auto baptisée « Prelude », fait son entrée fin 78 sur l'archipel dans toutes les nouvelles concessions Honda Verno réservées aux coupés sport.
1ère GENERATION : 1978-1982


Les première commandes sont livrées dès novembre 78 au Japon. La Prelude, présentée comme un coupé sportif assez prestigieux, attire le regard par sa ligne basse et élancée (4,090m de long, 1,635m large pour seulement 1,290m de haut). Sa face avant très réussie dispose d'une large calandre et d'un capot partiellement bombé doté de grilles d'aération du plus bel effet, rappelant les codes esthétiques de la petite Civic. La poupe est plus épurée et arbore de petits feux ornés de chrome. Accueillant, l'habitacle se montre de son côté très confortable et agrémenté de touches d'originalité, à l'image de sa planche de bord avec compte-tours et compteur de vitesse concentriques. L'emplacement du tuner radio, une molette disposée sur la gauche du tableau de bord, ne manquera pas non plus de surprendre. Quatre niveaux de finition sont disponibles au lancement du coupé : E, XE, XT et XR. Les deux premières reçoivent la direction assistée tandis que seule la XE « version luxe », profite de vitres électriques. Les XT et XR, à l'habillage plus sportif (design de la grille de calandre notamment), en sont dépourvue. La XT, à l'équipement limité, tranche avec la XR plus cossue et munie de pneus, large taille basse (pour l'époque !) avec jantes alu, de quatre haut-parleurs ect. Comble de l'élégance, Honda propose même en option sur certains modèles des sièges en cuir Connolly très raffinés. Mais là ou le constructeur frappe fort dans l'esprit des japonais, c'est que toutes les Prelude (à l'exception toutefois de la E) sont équipées de série d'un toit ouvrant entièrement électrique. Une première sur l'archipel ! Côté motorisation, nous retrouverons un 1,8L SOHC de 90cv alimenté par un carburateur. Ce 4 cylindres 8 soupapes, codé EK, bénéficie de la technologie CVCC (visant à réduire les émissions), éprouvée depuis les premières Civic. Deux types de transmission sont possibles : une boîte mécanique à 5 rapports ou une automatique 2 vitesses (Hondamatic). La suspension se fait quant à elle indépendamment sur les 4 roues via un système MacPherson. Dotée de pneus de 13 pouces stoppés à l'avant par des disques (tambours à l'arrière), la Prelude joui pour l'époque d'une très bonne tenue de route, bien aidée par son centre gravité bas et ses deux barres anti-roulis. Avec tout juste 900kg sur la balance, la XR n'est pas ridicule : 18,7sec à l'épreuve du 0-400m départ arrêté et plus de 155km/h en pointe. Fin 79, une nouvelle finition T fait son apparition et, en janvier de l'année suivante, le toit ouvrant, jusque là en acier, est remplacé par un moonroof avec vitre teintée. Mi-80, Honda apporte des changements supplémentaires à son coupé : le moteur EK est mis à jour et développe désormais 95cv. Équipé d'un catalyseur, il dispose alors du sigle CVCC II tandis que la boîte Hondamatic gagne un rapport supplémentaire avec overdrive. A la fin de l'année suivante, on célèbre l'arrivée de la finition XXR, le nouveau haut de gamme des Prelude. Peinture bi-ton, jantes au dessin spécifique, 4 freins à disques (ventilés à l'avant)... La belle est gâtée ! Profitant de cette nouveauté, les planches de bord et l'instrumentation de toutes les versions sont remaniées, tout comme le système audio (le tuner rejoint pour le coup une place plus traditionnelle). Pour couronner le tout, le bloc gagne encore 2cv.
Avec une telle voiture, Honda ne pouvait en toute logique faire l'impasse sur les pays étrangers. Jugez plutôt : 80% des Prelude produites sont exportée ! Arrivées sur le sol Européen dès 79, elles débarquent en France avec un moteur 1,6L (non CVCC) de 80cv avec boîte manuelle ou Hondamatic. Ce moteur type EL équipera d'ailleurs les modèles de la majorité des pays. Aux Etats-Unis, le 1,8L EK CVCC développera 72 puis 75cv. Sur les deux continents, des conversions en cabriolet officielles seront même disponibles : les Prelude Tropic en Allemagne (agréées par Honda) et les Prelude Solaire au pays de l'Oncle Sam (vendues en concession).

Voilà avec se petit texte une petite photo.
A propos
nissan76

Bienvenue sur le blog de

nissan76

Voir son profil

Mon blog conserne les constructeurs Japonais mais surtout Nissan qui pour moi estle plus grand constructeur automobile de tout les temps.

Archives
Catégories
  • Aucune catégorie trouvée
Les commentaires récents

 
Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.