Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog

2014 Consos Ttes MarquesVoir l'image en grand0 vote
carburant de luxe ou de base?

Nombre de pétroliers vantent en ce moment les vertus de leur gazole ou de leur super dit "de luxe" ou "premium". Certains prétendent même qu'ils permettent de consommer moins qu'avec des produits standard. Info ou intox?


Une étude drastique.

Les tests de roulage ont été réalisé sur une clio 1.5 DCI pour les gazoles et une 207 1.4 16V pour les essence. Voyez ci-contre, nos essayeurs du labo Auto Plus n'ont rien laissé au hasard.


Des prélèvements incognito à la pompe
Tout nos échantillons de carburant (dix litres par bidon) ont été collectés de façon totalement anonyme. Nous nous sommes rendus dans les stations service situées dans la proximité du circuit de Montlhéry (Essonne) où se sont ensuite déroulés nos essais.

Des bidons numérotés, des tests en aveugle
Afin d'éviter que nos opérateurs -même inconsciemment- soient influencés par le type de carburant testé (luxe ou standard), chaque bidon de gazole ou de sans plomb prélevé à la pompe a été numéroté. Nos docteurs ès mesures ont ainsi opéré à l'aveugle. Puis ils ont livré leurs résultats, que nous avons réattribués à chaque produit selon une grille d'identification remplie au moment du prélèvement.

Un carburant de référence utilisé plusieurs fois par jour
Temps nuageux ou ensoleillé, vent ou pluie, 10°C le matin et 20 à 14h00 ... Afin que les conditions atmosphériques n'interfèrent pas sur le résultat final des tests, à l'aide d'un débitmètre, nous avons jaugé les performances d'un carburant de référence -qui n'était pas l'un des compétiteurs- plusieurs fois par jour. La grille réalisée à partir de ses consommations moyennes, nous permettant ensuite d'éventuelles corrections de consommation, même infimes, en fonction de l'heure de la journée et des conditions météorologiques.

Des conditions d'essai 100% identiques
Même voiture, même pilote, même poids, même débitmètre électronique pour la mesure, carburant aspiré directement dans le jerrican, vidange et purge systématique du circuit d'alimentation (et du filtre sur le diesel) : notre cahier des charges initial était draconien. Avant chaque séquence de tests, quelques tours sur l'anneau de vitesse étaient imposés. Enfin, les mesures de consommation à vitesse stabilisée (130 km/h) étaient prises.

Nos deux hit-parades : "Consommation" et "Economie" aux 100km
Au final, nous présentons deux hit-parades pour chaque catégorie.

Le premier, celui de la "consommation aux 100km", est basé sur le seul rendement du carburant. Le second, celui de "l'économie aux 100km", tient compte des différences de prix à la pompe. Pour ce dernier, nous avons relevé au cours d'une même demi-journée les tarifs de toutes les stations d'une même marque dans 5 départements différents (en excluant les extrêmes) pour en tirer une moyenne.

Auto Plus a enquêté sur les performances d'une dizaine de carburants (essence et diesel) acquis en région parisienne.

Les résultats sont pour le moins instructifs (C.f. : Tableau Ci-dessus). Ce ne sont pas les carburants Premium, pourtant mis en avant par les pétroliers, qui décrochent les plus hautes palmes en matière de consommation et d'économie. Autre enseignement : aucune marque ne se révèle constante d'un type de carburant à l'autre.

Consommation. Le SP 98 Shell V-Power est l'exception qui confirme la règle. Il se classe en effet premier sur les 13 essences testées, avec un score de 7,741 l aux 100 km réalisé sur une Peugeot 207 1,4 l 16 V. Ce type de carburant, très additivé, n'a pas la cote auprès des automobilistes, qui lui préfèrent le SP 95, moins cher. À juste titre, car à l'exception des SP 98 de BP (7e place) et de Total (10e), tous les autres carburants sont des 95. Le meilleur est le Shell (2e place, avec 7,780 l au 100), le plus mauvais, celui distribué par Auchan (13e avec 8,197 l aux 100).

Pour le diesel, c'est le standard de Total qui arrive en tête (7,250 l aux 100 pour une Renault Clio 1,5 l dCi) devant son cousin Excellium (7,313 l). Seuls 4 gazoles sur 14 sont des Premium. Shell, numéro 1 en essence, ferme cette fois la marche avec son diesel ordinaire (7, 624 l aux 100).

Conclusion Auto Plus : « Le meilleur économiseur ? C'est vous ! »
Gazole - Norme EN590

Conforme aux spécifications douanières, administratives et intersyndicales françaises
Teneur en soufre : 10 ppm
Teneur en eau : 200 mg/kg
Point de trouble hiver : - 5°C du 1er octobre au 31 mars
Point de trouble été : +5°C du 1er avril au 30 septembre
Température limitre de filtrabilité hiver : - 15° C du 1er octobre au 31 mars
Température limitre de filtrabilité été : 0° C du 1er avril au 30 septembre
Indice de cétane mesuré : 51
Indice de cétane calculé : 46


Gazole Grand Froid - Norme EN590 - Classe de raffinage 0

Conforme aux spécifications douanières, administratives et intersyndicales françaises, Gazole Grand Froid bénéficie d'un classement raffinage 0, norme des pays scandinaves, et assure des qualités exceptionnelles de tenue au froid.

De plus, Gazole Grand Froid est disponible du 1er janvier au 31 décembre, garantissant toute l'année les mêmes spécifications :
Teneur en soufre : 10 ppm
Teneur en eau : 200 mg/kg
Point de trouble : - 10°C du 1er janvier au 31 décembre
Température limitre de filtrabilité : - 20° C du 1er janvier au 31 décembre
Indice de cétane mesuré : 51
Indice de cétane calculé : 46

D'un point de vue technique, des agents spécifiques présents dans le carburant Total Excellium Diesel évitent le vieillissement accéléré du carburant et la formation de dépôts dans le réservoir.


Pour rentrer un peu dans la technique, TOTAL Excellium Diesel incorpore 2 types d'agents spécifiques pour lutter contre le vieillissement accéléré du carburant et la formation de dépôts dans le réservoir:


Additifs GazoleVoir l'image en grand0 vote

des additifs antimoussant favorisent le remplissage du réservoir quelle que soit la température extérieure
des additifs antioxydants réduisent les risques d'oxydation du carburant
des additifs dont l'action est de réduire l'impact de certains métaux sur le carburant réduisent l'effet d'oxydation du carburant.

Additifs modificateurs de friction favorisent les économies d'énergie nécessaires
additifs désémulsifiants obtiennent une séparation pétrole-eau d'une rapidité exceptionnelle traitant pratiquement tous les types d'émulsions.

Si présence d'eau. D’où vient-elle ?

Cette eau se formerait par condensation, quand le pétrole est versé dans une cuve très froide. Pour faire face à ce problème, certains pétroliers utilisent des additifs pour rendre inoffensives les gouttelettes d’eau, mais tous ne sont pas si prudents, limitation des coûts oblige. Les cuves rarement utilisées seraient aussi incriminées : en cas de mauvaise vidange, elles peuvent contenir de l’eau de condensation.

La date du 1er novembre est la date limite pour que le gazole distribué en station réponde aux normes "hiver" avec abaissement de la TLF à -15°C (au lieu de 0°C du 01/04 au 31/10).


Ceci est valable pour l'ensemble des distributeurs puisqu'il s'agit d'une spécification administrative.

La date du 14/12 correspond à la date de lancement de la campagne "Maxi froid". C'est à dire que nous distribuerons un gazole (Excellium Diesel) encore plus résistant au froid avec abaissement de la TLF à -20°C.

Toujours est il qu'il est conseillé d'éviter de conserver le gazole pendant plus de 6 mois. La qualité du carburant peut sinon se dégrader et cela présente un risque pour les véhicules.
L'altération du gazole est toutefois plus ou moins rapide en fonction de plusieurs critères tels que la température, la présence d'air, la présence d'eau, la lumière, etc...

Tous les carburants ne sont pas équivalents. La base carburant (non additivée) a un niveau d'exigence minimum requis et tous les distributeurs se trouvent au même niveau car il s'agit d'une exigence réglementaire. Cependant, ce qui fait la différence, c'est la présence, la nature et le dosage (quantité) d'additif présent dans les carburants en stations-service.

Les carburants Excellium apportent des bénéfices concrets en matière de protection moteur et de réduction de consommation. L'alternance des carburants ve va pas conduire aux mêmes bénéfices en matière de propreté de votre moteur et de réduction de consommation.

C'est le maintien de la propreté de votre moteur qui nous intéresse. Dans ce cas, alterner Excellium et du carburant ordinaire ne conduira pas au même niveau de propreté que l'utilisation exclusive d'Excellium.

En effet, les carburants Excellium sont conçus pour nettoyer un encrassement existant mais également pour maintenir propre les soupapes et les injecteurs.
La nature de l'additif mais également la quantité qui se trouve dans le carburant sont importants pour garantir le maximum d'efficacité.
A propos
msay

Bienvenue sur le blog de

msay

Voir son profil

Le S-CROSS décortiqué pour une exploitation complète & maîtrisée

Archives

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.