Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog

Dans son magazine de l'été 2018 n° 117 [1], l'ADEME nous parle de la pollution aux particules fines ... et dans la pratique colle sur les dos des voitures (diesel) la TOTALITE des 48000 décès liés aux particules fines.

En effet on ne voit en images que des véhicules, on explique dans le texte qu'il faut limiter les transports, interdire les véhicule diesel non dotés de filtre à particules, encourager les zone à circulation restreinte maintenant dénommées pour faire artificiellement moins punitif zones à faible émission, ... ce qui pour le lecteur Béotien signifie évidemment que les voitures, sous entendu les voitures diesel, sont responsables de la totalité de ces décès occultant de facto que le chauffage représente les 2/3 des particules fines [3].

(cliquer sur la photo pour l'agrandir)
[img?v=1]https://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/8/1/7/178817/7583656/big-758365629c.jpg[/img]

Ce texte oublie d'emblée de dire, contrairement aux publications de l'Agence Européenne de l'Air, qu'il s'agit de décès PREMATURES qui en moyenne réduisent la durée de vie des individus de 8,2 mois ... selon l'ADEME [2].

Evidemment le personnel politique et le lecteur Béotien va faire un parallèle avec les 3461 décès de la route en 2015 qui eux en moyenne réduisent la durée de vie de ... 40 ans soit 480 mois.

La pollution aux particules fines de 48000 décès prématurés équivaut donc à 820 morts brutales soit 4 fois moins que les accidents de la route et non pas 10 fois plus comme on le lit trop souvent ... de la part de la commission Européenne et des politiciens ... pour nous faire avaler leur pilule de l'écologie punitive.

Selon le CITEPA [3], en 2015, les véhicules particuliers diesel étaient responsables de 9 % des PM2.5 (particules de moins de 2,5 micromètres)et de 9,4% des PM1.0 (particules de moins de 1 micromètre) versus 63% pour le chauffage résidentiel. Ces 9,4% représentent donc 4512 des 48.000 décès prématurés et sont donc équivalents à 77 morts brutales.

Et voilà comment on endoctrine les Français avec des éléments forts peu représentatifs de la réalité … qui ensuite vont servir de justificatifs à établir des lois en faveur de l'écologie archi punitive et à la transition énergétique.


[1] https://www.ademe.fr/sites/def [...] iffres.pdf
[2] https://www.ademe.fr/sites/def [...] in2014.pdf
[3] https://www.citepa.org/fr/air- [...] suspension
A propos
ceyal

Bienvenue sur le blog de

ceyal

Voir son profil

Traiter de l'actualité de ce sujet peu évoqué en détail par les média.

Catégories
Les commentaires récents

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.