Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog
ceyal » Pollution Automobile » KIA e-Niro, la meilleure voiture électrique du marché … sans aucun doute

KIA e-Niro, la meilleure voiture électrique du marché … sans aucun doute

[img?v=1]https://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/8/1/7/178817/7623801/big-7623801783.jpg[/img]
(photo Kia)

La meilleure voiture électrique du marché [1, 2]
------------------------------​-----------------------------
Batterie de 64 kWh,
Donc autonomie largement supérieure à 300 kms sur autoroute, 450 kms en cycle mixte et 600 kms en ville.
Pack batterie de 457 kg soit 141,3 Wh/kg.
Prix = 42500€ - 6000€ de bonus - 2500€ pour ceux qui ferraillent un vieux véhicule soit 34000€
Bref le meilleur véhicule électrique du marché : indiscutablement
C'est en effet presque aussi bien qu'une TESLA pour 2 fois moins cher.

Lourd SUV
-------------------
1737 kg !
Chauffage par pompe à chaleur ? cela n'est pas certain
Cx de 0,286 … sauf que ce qui compte c'est le SCx et à ce jeu là, les SUV sont évidemment rarement à la fête … mais a contrario, les berlines effilées, les clients les boudent au profit des SUVs.

Mais ces critiques fondées sont au global tout à fait secondaires par rapport à son caractère écologique.

8,71€/100kms et 26 minutes d'attente toutes les heures de roulage
------------------------------​------------------------------​----------------------
Sic [1] " Pour passer de 25 à 50% de batterie (18,9 kWh), nous avons patienté 26 minutes et payé 8,71 euros en utilisant le Chargemap Pass … A l’arrivée à l’hôtel au terme d’une boucle de 243,9 km, nous avons relevé une consommation moyenne très honorable de 18,5 kWh/100 km."
Donc 8,71€/100kms et 26 minutes d'attente à chaque heure de roulage.
Donc pour faire simple sur l'autoroute, vous ferez pour plus cher la même moyenne qu'avec un véhicule thermique sur la nationale parallèle.

Et tout ça sans TICPE sur le carburant électrique.
Avec TICPE, un véhicule thermique de gabarit équivalent coûte environ 9€/100kms au Sans Plomb, 7€/100 kms au gazole et 5€/100kms à l'E85 ; le remplissage du réservoir prend quelques minutes … en moyenne une minute tous les 100kms.

Si on enlève la TICPE sur le carburant liquide, alors le remplissage coûte 2,50€/100kms au gazole donc 3 fois moins cher que le carburant électrique à la borne, ce qui peu ou prou correspond au tarif EDF heures creuses … avec un abonnement basique.
Evidemment si à la maison, vous voulez recharger TRES VITE un Véhicule électrique à la maison, il faudra augmenter significativement l'abonnement et en final pour le Français moyen avec un abonnement en forte hausse ça coûtera quasiment le double soit 5€/100kms … le prix du roulage à l'E85 avec TICPE.

Et d'ailleurs ce tarif de recharge à la borne de 8,71€ pour 18,9 kWh est-il sans doute largement subventionné ; une étude intéressante récente d'une école d'ingénieurs Espagnole et d'ENDESA, le principal opérateur électrique Espagnol, a montré que le point d'équilibre économique d'un système de recharge rapide par exemple sur autoroute se situe à 1,21€ le kWh [7,8] ... A ce tarif d'équilibre, cette recharge aurait donc dû coûter 22,87€ presque trois fois plus.

Prix inférieur à 30.000 euros toutes aides déduites
------------------------------​------------------------------​----
Sic [1] " Un prix inférieur à 30.000 euros toutes aides déduites"
Ca c'est pour les écolos bobos qui peuvent récupérer 5000€ supplémentaires de la part d'une ville/région qui ne sait manifestement pas comment dépenser l'argent … mais le pauvre hère en gilet jaune qui habite dans un village de la France profonde ; pour lui pas de municipalité/région fortunée, pas d'aide supplémentaire ; pire en fait, pour lui c'est no nothing, nada, queue dalle … car de toutes façons il n'a pas le sou pour acheter un véhicule à ce prix là, même archi subventionné.
Dommage d'ailleurs pour ces potentiels gilets jaunes de la France profonde qui sont juste 40 millions contre 25 millions de ceux qui peuvent prétendre aux subsides pour écolos intellos bobos rive gauche.

Les écolos bobos ne manqueront pas d'indiquer que le pauvre hère en gilet jaune de la France profonde peut aussi bénéficier d'un bonus écologique significatif pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion … ce qui est tout à fait vrai.
Mais ce dernier sait que le remplacement d'une batterie de Leaf c'est 6000€ [15], de VW Golf GTE ou d'une Peugeot Ion c'est près de 18000€ [14, 16] … il fait donc la moue.

Véhicule électrique archi subventionné
------------------------------​---------------------
Bref … le Véhicule Electrique fait pleinement sens à condition d'être subventionné :
- subventionné à l'achat à 30% de sa valeur faciale
- subventionné à plus de 50% au prix du carburant électrique car sans TICPE
- subventionné au triple de sa valeur de production si l'énergie fournie à la borne vient des éoliennes ou des panneaux solaires. L'étude de la cour des comptes de début 2018 explique en substance que la France craque 5 à 7 milliards d'Euros par an [3, 4, 5, 6] pour subventionner des éoliennes made in Danemark et des panneaux made in China qui en final fournissent 4% de l'électricité nationale alors que pour la même somme annuelle, on pourrait prolonger de 20 ans les centrales nucléaires en service qui fournissent 70% de l'électricité nationale. Cette dépense va perdurer jusqu'en 2030 car le prix de rachat de l'électricité est garanti jusqu'à cette date, ce qui évidemment a entrainé un effet d'aubaine considérable pour nombre de sociétés, étrangères la plupart du temps, qui se sont lancés dans ce business, non pas tant pour produire de l'électricité en quantité mais pour empocher les subventions liés à la revente d'une faible quantité d'électricité.

Charge rapide bridée à 77kW
------------------------------​--------
Sic [1]La recharge très rapide bridée à 77 kW, on aurait beaucoup aimé atteindre le seuil symbolique de 100 kW.
Oups
Pour charger à 100kW, il faut juste fournir 500 Ampères par borne c'est-à-dire mettre en ligne autant de puissance que DIX maisons avec du chauffage électrique … QUINZE maisons bien équipées et TRENTE maisons d'habitants de campagne dont les habitants en gilets jaunes comptent chaque Euro.
Si dans un secteur géographique donné, il y a DIX bornes de ce type pour permettre aux écolos bobos rive gauche de recharger vite lors des week end leur véhicule électrique … et bien ça fait autant d'énergie que CENT Maisons électriques ou TROIS CENTS maisons basiques … et ces bornes demeureront inutilisées 90% du temps.
Bref, le concept même de charge rapide c'est un TOTEM provocateur des écolos bobos qui pour partir en week end ont besoin d'équipements installés dans les campagnes de la France d'en bas …
Ces bornes TOTEM ultra rapides sont carrément une incitation des gilets jaunes à ré-éditer Juillet 1789 … hasta la victoria siempre.

Equilibre économique de la charge rapide
------------------------------​------------------------
Para los que hablan Castellano ... pour ceux qui parlent le Castillan : une étude intéressante récente d'une école d'ingénieurs Espagnole et d'ENDESA [7,8].

Le point d'équilibre économique d'un système de recharge rapide (par exemple sur autoroute) se situe à 1,21€ le kWh ... bien lire 1,21€ le kWh ... soit encore 0,24 €/km … soit encore 3 fois le prix d'un véhicule qui carbure au gazole.
Moralité : le véhicule électrique prend vraiment tout son sens quand il est archi subventionné.

CO2 de la meilleure voiture électrique
------------------------------​-------------------
La Kia e-Niro et la Hyundai Kona embarquent 64kWh de batterie ; une nouvelle version de la Nissant leaf avec 62 kWh de batterie a été présentée au CES 2019. [9, 13].

Bref une batterie de 60kWh va rapidement s'imposer ... car évidemment c'est le seuil qui autorise des déplacements sans être obligé d'avoir l'œil rivé sur l'indicateur de charge … même si c'est une hérésie profonde du point de vue du CO2 donc de la planète.

En effet une batterie de 60 kWh fabriquée dans un pays non carboné c'est 1g de CO2/km et par kWh embarqué tandis que si la batterie est fabriquée dans un pays carboné c'est à 2g de CO2/km et par kWh embarqué selon l'ICCT [11, 12] ; il faut donc compter entre 60 et 120g de CO2/km tout au long de la vie d'un véhicule qui embarque 60kWh de batterie.
Evidemment, la plupart des batteries sont fabriquées dans des pays carbonés (Chine, Japon, Corée, ….) donc en fait c'est plutôt 120 g de CO2/km justement à cause de cette grosse batterie

Moralité un véhicule électrique pour conserver un intérêt CO2 ne devrait pas embarquer plus de 30 kWh … avec évidemment à la clé une autonomie limitée à 150kms sur autoroute.

CO2 lié à la construction de la batterie … déporté ailleurs … pour satisfaire à la COP21
------------------------------​------------------------------​------------------------------​-----------------
La Chine est déjà et va rapidement s'imposer comme le premier pays producteur de batteries de la planète.
Conséquence immédiate : le CO2 lié à sa construction va donc être déporté là bas.

Lors de la COP21, l'Union Européenne donc la France ont un engagement de réduction de CO2 de 40% d'ici 2030 par rapport à 1990.
Certains pays d'Europe émettent 3 fois plus de CO2 par habitant que la France … et paradoxalement pour ces pays, la réduction de 40% de CO2 est assez facile à obtenir, simplement en remplaçant les centrales électriques à charbon par des centrales à fuel ou à gaz.

Pour la France au contraire c'est un véritable challenge car son électricité est pour l'essentiel nucléaire donc non carbonée … le gain de CO2 à espérer du côté des centrales électriques est FAIBLE contrairement à la majorité des autres pays d'Europe. La part des transports dans la production du CO2 Français représente donc 30% et est donc nettement plus importante que dans les autres pays d'Europe. Pour satisfaire aux exigences de la COP21, la réduction du CO2 Français passe donc par une réduction drastique de la part transport synonymes de contraintes à venir de plus en plus fortes sur les utilisateurs de véhicules thermiques. Les Gilets Jaunes vont donc devoir de nouveau sortir de l'armoire pour aller prendre l'air.

En encourageant le remplacement des véhicules thermiques par des véhicules électriques, la France se donne donc les moyens de satisfaire ses engagements de la COP21 car le principal vecteur du CO2 d'un véhicule électrique, la construction de la batterie sera de facto déplacée vers un pays tiers.

Evidemment cela ne changera strictement rien pour la planète car le CO2 sera tout simplement "made in ailleurs". Si la batterie est fabriquée, comme aujourd'hui, dans un pays ultra carboné comme en Asie … alors en fait le CO2 global au niveau de la planète non seulement ne diminuera pas mais … augmentera par rapport à un véhicule thermique équivalent.

L'encouragement du gouvernement Français en faveur du véhicule électrique sous prétexte de réduction du CO2 est donc une IMPOSTURE.

Ecolo le véhicule électrique ?
------------------------------​------
Avec le mix énergétique Français, un véhicule ordinaire de la gamme moyenne c'est entre 19g et 30g de CO2/km pour le carburant électrique selon la façon dont on valorise le CO2 d'origine nucléaire [10] … donc en final un VE avec une grosse batterie de 60kWh c'est a minima 120 + 19 = 139 g de CO2/km … c'est-à-dire la même chose qu'un bon véhicule thermique du puits à la roue.

En Allemagne [10], le carburant électrique c'est 140g de CO2 par km pour le seul carburant électrique donc construction d'une batterie de 60kWh comprise c'est 279 g de CO2/km presque 2 fois plus qu'un excellent véhicule thermique. En Estonie, c'est 3 fois plus.

La moyenne Européenne se situe entre la France et l'Allemagne ; l'intérêt CO2 d'un véhicule électrique y est donc faible à nul.

Moralité : les écolos cohérents vont désormais préconiser un roulage à l'E85 voire se faire hara kiri en préconisant le roulage au gazole car au global beaucoup plus économe en matière de CO2 … Ils vont aussi militer pour interdire les véhicules électriques avec plus de 30 kWh de batterie, au grand dam des bobos rive gauche qui ne pourront donc plus partir en week end avec leur SUV électrique et découvrir ainsi la France profonde en restant de longues minutes à attendre que leur batterie se recharge sur une borne de recharge rapide.

[1] https://www.automobile-propre.​com/essai-kia-e-niro-64-kwh-le​lectrique-familiale-a-grande-a​utonomie/
[2] https://www.caradisiac.com/ess​ai-kia-e-niro-passe-de-trois-1​73056.htm
[3] https://www.ccomptes.fr/fr/pub​lications/le-soutien-aux-energ​ies-renouvelables dossier complet in https://www.ccomptes.fr/sites/​default/files/2018-04/20180418​-rapport-soutien-energies-reno​uvelables.pdf sic "pour les EnR électriques, l’État a d’abord mis en place des tarifs garantis, l’engageant financièrement lourdement sur le long terme. Les charges contractées à la suite de décisions antérieures à 2011 représentent ainsi près des deux tiers du volume annuel de soutien supporté aujourd’hui par les finances publiques. Les soutiens octroyés par l’État se sont aussi avérés disproportionnés par rapport à la contribution de certaines filières aux objectifs de développement des EnR : pour le photovoltaïque par exemple, les garanties accordées avant 2011 représenteront 2 Md€ par an jusqu’en 2030 (soit 38,4 Md€ en cumulé) pour un volume de production équivalent à 0,7 % du mix électrique.
Page 47 sic "La filière de l’éolien offshore posé en mer a quant à elle exclusivement été soutenue via des appels d’offres … Les deux appels d’offres conclus en 2011 et 2013 ont conduit à l’octroi d’un tarif d’achat de 217 et 212 €/MWh en 2022" soit 21cts le kWH soit encore DEUX fois le prix de vente EDF donc QUATRE fois le prix de revient du kWh classique
[4] https://www.lepoint.fr/economi​e/energies-renouvelables-la-ch​arge-severe-de-la-cour-des-com​ptes-18-04-2018-2211765_28.php
[5] https://www.contrepoints.org/2​018/05/25/316731-energies-reno​uvelables-la-cour-des-comptes-​montre-que-cest-le-bazar
[6] https://www.vive-le-nucleaire-​heureux.com/blog-vive-le-nucle​aire-heureux/90-soutien-aux-en​ergies-renouvelables-la-cour-d​es-comptes-montre-que-c-est-le​-bazar.html
[7] http://www.raing.es/sites/defa​ult/files/EV%20RAING%202018012​5%20DEF.pdf
[8] https://www.diariomotor.com/no​ticia/coches-electricos-diesel​-precio-recarga-electrolinera/
[9] https://www.caradisiac.com/nis​san-leaf-e-plus-a-autonomie-al​longee-des-tarifs-demarrant-a-​41-700-eur-et-une-presentation​-au-ces-de-las-vegas-2019-1731​10.htm
[10] http://blogs.caradisiac.com/po​llution-automobile/2018/1/
[11] §2 de http://blogs.caradisiac.com/po​llution-automobile/2018/2/
[12] https://www.theicct.org/public​ations/EV-battery-manufacturin​g-emissions
[13] https://www.automobile-propre.​com/nissan-leaf-3-zero-e-la-ve​rsion-62-kwh-debutera-ses-livr​aisons-cet-ete/
[14] http://forum-auto.caradisiac.c​om/pole-technique/mecanique-el​ectronique/sujet632939.htm#t17​461604
[15] https://forums.automobile-prop​re.com/topic/changement-de-bat​terie-5533/
[16] https://www.quechoisir.org/act​ion-locale-ufc-que-choisir-bat​terie-hors-de-prix-n46396/
Les derniers commentaires
BigL
24 janvier 2019 à 16h21
 
"Ca c'est pour les écolos bobos qui peuvent récupérer 5000€ supplémentaires de la part d'une ville/région qui ne sait manifestement pas comment dépenser l'argent … mais le pauvre hère en gilet jaune qui habite dans un village de la France profonde ; pour lui pas de municipalité/région fortunée, pas d'aide supplémentaire ; pire en fait, pour lui c'est no nothing, nada, queue dalle … car de toutes façons il n'a pas le sou pour acheter un véhicule à ce prix là, même archi subventionné."
Que veut dire ce terme, "écolo bobo" ? On l'entend beaucoup, mais on ne sait pas qui se cache derrière. Il serait donc utile au lecteur de définir ce qu'est cette catégorie d'individus, pour bien vous faire comprendre. Ensuite, autant être précis : ces 5000€ supplémentaires ne sont attribués que par le Grand Paris et les Bouches du Rhône, avec dans le cas du Grand Paris les mêmes conditions d'attribution que la prime à la conversion (tas de ferraille puant à refourguer) mais aussi une attribution pour l'achat d'autres types de véhicules comme les GNV (prix d'une Panda GNV : à partir de 14990€ hors remise), et dans le cas des Bouches du Rhône aucune condition supplémentaire. Je ne vois donc pas comment vous arrivez à ce chiffre de 40M contre 25M. Les heureux élus sont encore moins nombreux que vous le dites. C'est pas de bol pour les nombreux français non concernés. Mais pourquoi vouloir transformer cet avantage régional en avantage social ? Tous les gens vivant dans le 13 et le Grand Paris sont-ils des privilégiés ?

"Les écolos bobos ne manqueront pas d'indiquer que le pauvre hère en gilet jaune de la France profonde peut aussi bénéficier d'un bonus écologique significatif pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion … ce qui est tout à fait vrai.
Mais ce dernier sait que le remplacement d'une batterie de Leaf c'est 6000€ [15], de VW Golf GTE ou d'une Peugeot Ion c'est près de 18000€ [14, 16] … il fait donc la moue."
Et le remplacement d'un moteur ou d'une boite de vitesse, c'est combien déjà ? Pourquoi mettre les lourdes dépenses en avant uniquement pour un VE ? Et surtout, pourquoi aller payer plein pot un remplacement en cas de panne quand on a péniblement réussi à s'offrir un véhicule, alors qu'il existe des solutions économiques et écologiques de remettre en marche une batterie ? --> https://www.automobile-propre. [...] lectrique/
Savez-vous qu'une Peugeot Ion en bon état se trouve facilement d'occasion pour 8000€, et neuve pour 14000€ ?
Et quitte à parler dépenses sur un VE, on pourrait plutôt parler du coût d'entretien, ou du coût d'usage en rechargeant à la maison (même dans le cas où les taxes viendraient à augmenter). L'idée finale n'est pas de GAGNER DE L'ARGENT, elle est de convertir un parc polluant en un parc moins polluant. Les aides publiques sont là pour favoriser cette transition, sans quoi les forces réactionnaires, très puissantes, s'opposent vigoureusement au changement d'un modèle (voiture individuelle thermique pour tout le monde) bien plus facile à maintenir en place qu'à remettre en cause.

"Le point d'équilibre économique d'un système de recharge rapide (par exemple sur autoroute) se situe à 1,21€ le kWh ... bien lire 1,21€ le kWh ... soit encore 0,24 €/km … soit encore 3 fois le prix d'un véhicule qui carbure au gazole.
Moralité : le véhicule électrique prend vraiment tout son sens quand il est archi subventionné."
Moralité : le véhicule électrique à batterie n'a pas vocation à remplacer le VT pour des parcours réguliers sur autoroute, et la charge rapide doit rester occasionnelle. Ce serait ça, la conclusion impartiale, plutôt que d'en remettre une couche sur les subventions.

"En effet une batterie de 60 kWh fabriquée dans un pays non carboné c'est 1g de CO2/km et par kWh embarqué tandis que si la batterie est fabriquée dans un pays carboné c'est à 2g de CO2/km et par kWh embarqué selon l'ICCT [11, 12] ; il faut donc compter entre 60 et 120g de CO2/km tout au long de la vie d'un véhicule qui embarque 60kWh de batterie."
Tout au long de la vie ? Non, votre raisonnement est une escroquerie intellectuelle. Ce taux de CO2 de FABRICATION de batterie au km est EVIDEMMENT à plafonner par la quantité totale et FINIE de CO2 émise lors de la fabrication de cette batterie.

"Moralité un véhicule électrique pour conserver un intérêt CO2 ne devrait pas embarquer plus de 30 kWh … "
Là-dessus je vous rejoins...
"… avec évidemment à la clé une autonomie limitée à 150kms sur autoroute."
... car comme chacun devrait savoir, la vocation d'un VE n'est pas de passer son temps sur l'autoroute.

"Evidemment cela ne changera strictement rien pour la planète car le CO2 sera tout simplement "made in ailleurs"."
C'est FAUX. Toutes les études sérieuses montrent que le bilan carbone d'un VE est, dans le pire des cas (peu utilisé dans un pays carboné), équivalent à un VT, et dans la plupart des cas, meilleur que celui d'un VT. Et vous le savez : http://blogs.caradisiac.com/po [...] 47378.html

"La moyenne Européenne se situe entre la France et l'Allemagne ; l'intérêt CO2 d'un véhicule électrique y est donc faible à nul."
La vérité, c'est que cet intérêt CO2 varie de "important" à "nul". Pour qui ne nie pas le réchauffement climatique, cette conclusion sera suffisante pour justifier la pertinence du VE. Enfin, vous omettez l'intérêt principal du VE : l'absence de pollution atmosphérique à l'usage. A moins que vous ne le contestiez également ?

"Moralité : les écolos cohérents vont désormais préconiser un roulage à l'E85 voire se faire hara kiri en préconisant le roulage au gazole car au global beaucoup plus économe en matière de CO2 …"
Estimez-vous réaliste d'approvisionner tout le parc roulant en E85 ? On sait bien que cela n'est tenable que tant que cela reste une niche (pas que fiscale).
Enfin, le gazole serait beaucoup plus économe en matière de CO2 que le VE ? Cela ne contredit-il pas ce que vous écrivez juste au-dessus ? L' "écolo cohérent" est-il un écolo qui ne s'intéresse pas à la pollution atmosphérique ?
Il serait dommage que ce blog, qui propose habituellement des analyses bien documentées, ne se mue en tribune d'opinion.
A propos
ceyal

Bienvenue sur le blog de

ceyal

Voir son profil

Traiter de l'actualité de ce sujet peu évoqué en détail par les média.

Catégories
Les commentaires récents

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.