Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
S'abonner à ce blog
ceyal » Pollution Automobile » La maire de Paris veut mesurer les émissions réelles des voitures : une...

La maire de Paris veut mesurer les émissions réelles des voitures : une manœuvre anti-diesel ?

La maire de Paris veut mesurer les émissions réelles des voitures : une manœuvre anti-diesel ?

Selon [1,2] sic "En compagnie des maires de Londres et Séoul, Anne Hidalgo a annoncé la création d'un système de notation des véhicules en fonction de leur niveau de pollution, mesuré par un organisme indépendant en conditions réelles d'utilisation".

Sur le principe, on ne peut que se réjouir d’une telle initiative car d’un véhicule à l’autre, il y a en matière de polluants des disparités considérables par exemple selon les tests de l’ADAC concernant 66 véhicules à l’heure de l’écriture de cet article [3] :
- entre 24 mg de NOx/km pour le meilleur diesel & 725 mg de NOx/km pour le pire diesel avec une moyenne à 294 mg/km.
- entre 2 mg de NOx/km pour le meilleur véhicule essence & 113mg de NOx/km pour le pire avec une moyenne à 23 mg/km.
- entre 0,2 milliard de particules fines /km pour le meilleur diesel & 804 milliards de particules fines/km pour le pire avec une moyenne à 73 milliards/km.
- entre 79 milliards de particules fines/km pour le meilleur véhicule essence & 82844 milliards de particules fines/km pour le pire avec une moyenne à 2151 milliards/km.

Donc pour une fois, Anne Hidalgo aurait raison. En y regardant de près, on peut toutefois se demander si ce n’est pas une nouvelle manœuvre anti-diesel:
1/ Dans ses communiqués [4,5], l’organisation C40 des villes concernées, les NOx et les véhicules diesel sont cités à plusieurs reprises et sont donc manifestement dans le collimateur alors que les particules fines ne sont cités qu’une seule fois. On y lit aussi que c’est ICCT et Emission Analytics qui vont être à la manœuvre pour établir la liste des véhicules.
2/ Sur la mairie de Londres [6,7], les NOx sont aussi les seuls cités.
3/ selon Moteur Nature [8], les véhicules vont être notés entre A et H et c'est la société anglaise Emission Analytics qui va faire les tests.

La société Emission Analytics a déjà un système de notation dénommé EquaIndex [9] qui compare la consommation, le CO, le CO2 et la qualité de l’air dénommé Aq (Air quality) [12] des différents véhicules.
big-648222​2fb4

Sur une échelle ... qui va bien de A à H, l’index de qualité de l’air concerne UNIQUEMENT les NOx sic [9] « Air quality (Aq) – Rates emissions of NOx ». Selon cette société, les particules fines ne semblent donc jouer aucun rôle dans la qualité de l’air … alors qu’en réalité elles provoquent SIX fois plus de décès prématurés que les NOx [10, 11]. A ce compte là,et faute de considérer les particules, pas besoin d'être grand clerc pour prédire à coup sûr que les véhicules diesel vont forcément être les plus mal classés.

Tout est donc en place pour poursuivre la chasse au diesel qui effectivement, en moyenne émettent TREIZE fois plus de NOx que les véhicules essence [3].

En effet, le club C40 des villes concernées risque donc fort de s'abstenir de mesurer tant la masse que le nombre de particules fines donc de constater qu'en moyenne, les véhicules essence émettent SEPT fois plus de particules (en masse) et TRENTE fois plus de particules fines en nombre que les diesel.
Et pourtant, selon l’ADAC [3]
- 1 km en Skoda Octavia GNV = autant de particules fines que 50 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Toyota Yaris Hybride = autant de particules fines que 300 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Toyota Prius Hybride = autant de particules fines que 450 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Kia Niro Hybride = autant de particules fines que 4250 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Hyundai Ioniq Hybride = autant de particules fines que 5850 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Opel Corsa 1L0 Ecoflex= autant de particules fines que 6300 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en VW Tiguan 1L4 TSI ACT, DSG, BMT = autant de particules fines que 9250 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Ford Focus RS = autant de particules fines que 13000 kms en 208 BlueHDi100,
- 1 km en Smart 90CV (même mécanique et plateforme que la Twingo TCE90) = autant de particules fines que 165000 kms en 208 BlueHDi100.

Le plus cocasse c'est que la Mairie de Paris utilise force Twingo, un véhicule essence fort émetteur de particules fines … et que plusieurs fois par an, il y a à Paris des restrictions de circulation à cause … des particules fines.

[1] http://www.caradisiac.com/poll [...] 113488.htm
[2] http://www.ccfa.fr/Paris-Londr [...] cer-173129
[3] https://www.adac.de/infotestra [...] fault.aspx
[4] http://www.c40.org/events/air-​volution
[5] http://www.c40.org/press_relea [...] ty-streets
[6] https://www.london.gov.uk/city [...] ker-scheme
[7] https://www.london.gov.uk/pres [...] ker-scheme
[8] http://www.moteurnature.com/28 [...] ution-auto
[9] http://emissionsanalytics.com/​equa-index/
[10] http://www.eea.europa.eu/fr/hi [...] ictes-sont
[11] http://www.eea.europa.eu/highl [...] ure-deaths
[12] http://equaindex.com/equa-air-​quality-index/
Les derniers commentaires
Farfadet 86
01 avril 2017 à 18h43
 
Je suis très étonné  par ce constat... donc, le filtre à particules des moteurs diesel récents est, à ce titre, très efficace, produisant moins de particules qu'un moteur essence.

Et les procès fait à Volkswagen et à Renault  pour "leurs tricheries" qu'a-t-on pris en compte ?

En fait, rouler en voiture pollue ...

Après,  la circulation en masse, dans les villes  des véhicules à moteur thermique et à leur périphérie, sont surtout cause de pollutions en raison du nombre et de la concentration de véhicules..

On n'est pas près d'en sortir !...

Merci pour ce condensé d'étude.
Message modifié le 01 avril 2017 à 18h49
pierregdlj
03 mai 2017 à 15h43
 
Je suis surpris par la quantité de particules émises par les essence à injection indirecte (type HSD Toyota par exemple). Car on entend toujours dire qu'ils n'en produisent pas.
Et finalement si ?
Ou alors c'est une histoire de taille de particules ? De quelle taille s'agit-il dans cette étude ?

D'autre part, il y une question à laquelle je ne trouve jamais de réponse : quelle est la pollution émise par un FAP en cours de regénération ?
A propos
ceyal

Bienvenue sur le blog de

ceyal

Voir son profil

Traiter de l'actualité de ce sujet peu évoqué en détail par les média.

Catégories
Les commentaires récents

Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.